Inscrivez-vous à notre newsletter

La luminothérapie, la meilleure solution contre le blues hivernal

Fatigue chronique, manque d’énergie, troubles du sommeil et de la concentration, humeur maussade, augmentation de l’appétit,… le manque de luminosité a un impact important sur le bien-être et
la santé de près de 6% de notre population

Horloge biologique

À l’origine de la dépression saisonnière: un “dérèglement” de notre horloge biologique interne. Dans le corps rien ne se fait de manière linéaire. De nombreux paramètres varient de manière cyclique et le plus souvent selon un rythme de plus ou moins 24 heures. Ce sont les rythmes circadiens qui sont sous le contrôle de notre horloge interne principale
située au coeur de notre cerveau. L'horloge interne principale est synchronisée avec l'horloge externe (géophysique) par des synchroniseurs externes, le plus important étant l’alternance lumière/obscurité. Lorsque notre horloge interne n'est plus synchronisée avec l'horloge réelle, une situation pathologique en découle, dont les principaux symptômes sont les troubles du sommeil, de l'éveil et de l'humeur.

Un retard de phase

Quand vient l’automne et que les jours raccourcirent, le soleil se lève alors plus tard et les stimuli lumineux qui permettent chaque matin de mettre les pendules à l’heure parviennent donc bien après le réveil. Ajoutez à cela la baisse de luminosité générale, et vous comprendrez pourquoi l’horloge biologique peut se décaler. C’est ce qu’on appelle le syndrome de retard de phase du sommeil.

La lumière bleue pour notre bien être

Si la lumière resynchronise notre horloge biologique interne et atténue les symptômes qui découlent de ce dérèglement, elle influence aussi directement notre humeur. Mais attention, pas n’importe quelle lumière!

La lumière bleue influence la manière dont le cerveau traite les stimulations émotionnelles. Soumis à un éclairement par une lumière bleue, l’individu se sent mieux, de meilleure humeur et plus dynamique. Quand le soleil n’est pas à notre portée, il est conseillé de se tourner vers
la luminothérapie. Les dispositifs de luminothérapie sont équipés de lampes qui respectent des critères d’intensité et de longueur d’onde bien définis.

La luminette®

Issue de la recherche menée à l’Université de Liège, la luminette a été conçue afin d’obtenir une efficacité maximale. Grâce à un dispositif innovant, la luminette® produit un faisceau lumineux convergent qui, comme le soleil, pénètre dans l’oeil de manière naturelle. La source lumineuse est émise à une distance constante de la rétine.
Quelle que soit l’activité pratiquée, le patient reçoit l’intensité lumineuse nécessaire sans éblouissement et sans altération de la vision. Découvrez-là ici

Une demi heure chaque matin

Dans le cadre de la dépression saisonnière, il est conseillé de faire une séance de luminothérapie pendant 20 à 30 minutes chaque matin dès le lever (avant 9 heures). La luminette® peut être utilisée par les porteurs
de lunettes et de lentilles. Elle est contre indiquée chez les patients qui souffrent de certains problèmes oculaires (lésions de la rétine, dégénérescence maculaire,…).

Le recours à la luminothérapie peut également se révéler utile dans le cadre d’autres troubles liés à la désynchronisation de l’horloge biologique :
• Certaines formes d’insomnies ou de dépression;
• La fatigue chronique;
• Le syndrome d’avance de phase de sommeil qui touche particulièrement les personnes âgées : le patient s’endort trop tôt et se réveille au cours de la nuit sans pouvoir se rendormir;
• Les pathologies liées au travail de nuit;
• Les problèmes liés au décalage horaire.